Je crois en Dieu / Ar Gredo

Le Symbole, ou profession de foi, vise à ce que tout le peuple rassemblé réponde à la parole de Dieu annoncée dans les lectures de la sainte Écriture et expliquée dans l’homélie, et, en professant la règle de foi selon une formulation approuvée pour l’usage liturgique, se rappelle et professe les grands mystères de la foi avant que ne commence leur célébration dans l’Eucharistie. (PGMR N°67)

Le Symbole est chanté ou dit par le prêtre avec le peuple le dimanche et aux solennités ; on peut aussi le dire aux célébrations particulières faites avec solennité.
S’il est chanté, il est entonné par le prêtre ou, selon l’opportunité, par le chantre ou par la schola, puis il est chanté soit par tous ensemble soit par le peuple en alternance avec la schola.
S’il n’est pas chanté, il est récité par tous ensemble ou par deux chœurs qui se répondent en alternance. ( PGMR N°68)

Les seuls textes approuvés pour l’usage liturgique concernant le Credo sont « Le Symbole des Apôtres« , « Le Credo de Nicée-Constantinople » et éventuellement la « Profession de Foi baptismale » (pour les occasions prévues). Il est important de garder le texte sans modifications, rappelant à chacun les grands mystères de la foi, sans altération.

Les drapeaux vous aident à identifier rapidement le breton utilisé pour chaque cantique :  Langue bretonne (Peurunvan) Peurunvan, Breton Vannetais Vannetais, Breton Léonard Léonard, Breton Trégorrois Trégorrois, Breton Cornouaillais Cornouaillais. Passez votre souris sur chaque drapeau si vous avez un doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *