Deomp holl da Liorzh Olived

Description de ce cantique breton

  • Genre : Chant d'envoi / Evit kloza an overenn
  • Temps liturgique : Semaine Sainte
  • Orthographe : Langue bretonne (Peurunvan)
  • Vote des visiteurs :
  • Deomp holl da Liorzh Olived
    5 - 1 vote[s]

  • Paroles du cantique breton Deomp holl da Liorzh Olived
  • Ecouter le cantique breton Deomp holl da Liorzh Olived

Ce cantique est aussi connu sous le titre de « E-barzh jardin olived » ; l’air est basé sur le chant « Que ne suis-je la fougère », musique composée dans la seconde moitié du XVIIIème siècle par Antoine Albanèse. Cet air est aussi parfois attribué à Pergolèse. Les paroles sont de l’abbé Yann-Vari Leon, (1840-1923) natif de saint Jean du doigt, recteur de Cleder.

Pour avant la procession au reposoir, juste à la fin de la messe de la Cène du Seigneur (In Caena Domini) célébrée le Jeudi Saint, ce chant repris par l’assemblée permettrait d’entrer doucement dans le mystère de la Croix, avec cette agonie au mont des oliviers.

Nous vous livrons ici l’interprétation de Yann-Fañch Kemener, via son album « Ar Baradoz ».

Des partitions pour bombardes de différentes tonalités se trouvent au lien suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.