[EPIPHANIE] Eit gouél er Rouané

Description de ce cantique breton

  • Genre : Chant d'entrée
  • Temps liturgique : Noël
  • Orthographe : Breton Vannetais
  • Vote des visiteurs :
  • [EPIPHANIE] Eit gouél er Rouané
    5 - 1 vote

  • Partition du cantique breton [EPIPHANIE] Eit gouél er Rouané
  • Paroles du cantique breton [EPIPHANIE] Eit gouél er Rouané
  • Ecouter le cantique breton [EPIPHANIE] Eit gouél er Rouané

Alors que les cantiques bretons de Noël sont nombreux, ceux de l’Épiphanie se comptent sur les doigts d’une main. Celui-ci provient de Vannes : “‘eit gouél er Rouané” est une belle paraphrase de l’Evangile de l’Epiphanie. Il est tiré du “livr kanenneu eid en Eskopti Guéned, choéjet pé groeit dré en Tadeu Jézuited” (Gwéned,1884), livre de cantiques pour le diocèse de Vannes, choisis ou faits par les pères Jésuites (Vannes 1884).

Ce recueil de cantiques, nous rapporte Uisant ar Rouz, est le premier qui soit vraiment diocésain avec le souci d’avoir un fond commun identique pour toutes les paroisses bretonnantes du diocèse. Il fut réalisé par les jésuites de Vannes sous la direction du P. Caudal (1844-1918) qui révisa nombre d’anciens cantiques. Il eut un grand succès puisqu’il fut réédité 14 fois jusqu’en 1919 avant d’être remplacé par le livr kanenneu de 1923.

L’auteur de ce cantique est inconnu. Peut-être s’agit-il du P. Caudal ou d’un de ses confrères jésuites, à moins qu’il n’ait fait que le réviser.

L’air indiqué est celui du Creator alme siderum, (ou plutôt Conditor alme siderum dans l’ancienne version) hymne des vêpres des dimanches de l’Avent. Voici une partition adaptable : conditor-alme-siderum-anonyme-1400

On peut aussi le chanter sur le salud o iliz ma farrouzL’air mentionné ci-contre vous aidera mais les paroles sont celles de la version du Diocèse de Saint-Brieuc & Tréguier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *