Mesi deit heb dale (Sellet a lein en neañv)

Description de ce cantique breton

  • Genre : Chant d'envoi / Evit kloza an overenn
  • Temps liturgique : Avent
  • Orthographe : Breton Vannetais
  • Vote des visiteurs :
  • Mesi deit heb dale (Sellet a lein en neañv)
    5 - 9 votes

  • Partition du cantique breton Mesi deit heb dale (Sellet a lein en neañv)
  • Paroles du cantique breton Mesi deit heb dale (Sellet a lein en neañv)
  • Ecouter le cantique breton Mesi deit heb dale (Sellet a lein en neañv)

Voici ci-contre une version polyphonique d’un chant vannetais pour l’Avent, plus connu sous le nom de Mesi deit hep dale, issue du répertoire des Gedourion ar Mintin depuis plusieurs années. On pourrait considérer ce chant comme l’équivalent breton du VENEZ DIVIN MESSIE. Il voit idéalement sa place en chant d’envoi, voire lors de la veillée avant la grand’messe de la nuit de Noël.  Cet air donne déjà les accents de Noël, faisant ressentir la hâte de fêter la naissance du Sauveur. 

Les paroles sont du Père Larboulette, Jésuite (1806-1892), à qui l’on doit des cantiques comme

Tostamp holl pobleù fidél

Mélamp holl lan a joé,

-Mélein e ra m’énéan (magnificat)

L’air est quant à lui tiré du titre du Barzaz Breiz intitulé gwreg ar c’hroazour (l’épouse du croisé).

Nous vous proposons à l’écoute ci-dessous la version proposée par le choeur d’enfants de la Psallette de la cathédrale de Tréguier, dirigée par Gildas Pungier. Cette version est différente de la partition et le fichier sonore que nous vous laissons ci-contre en téléchargement, mais vous permet non seulement d’entendre le thème principal, mais aussi de vous montrer que le cantique breton peut se décliner de multiples manières.

 

2 commentaires

  1. Ping :CHANTS DE NOEL : Nedeleg e Plañvour /Noël à Ploemeur - Ar Gedour

  2. On chante également ce cantique sur l’air de « Santez Anna Radeneg » (Sainte Anne de Fougères).
    On peut écouter cette version ici à 6’24
    https://youtu.be/EAxT6GcXYQw

    La mélodie présentée sur la partition est celle du chant « gwreg ar c’hoazour » (La femme du Croisé) que l’on trouve dans le Barzaz Breiz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *