Pédenn evit ar vuhez / Prière pour la Vie

Alors qu’approchent les Veillées pour la Vie qui auront lieu en de nombreux endroits, AR GEDOUR propose aux organisateurs de Bretagne trois des principales prières mises en avant pour l’occasion, mais e brezhoneg, evel just ! Bien évidemment, cette prière peut être prise pour d’autres occasions.

Voici déjà “Pedenn evit ar Vuhez” (Prière pour la Vie), traduite par Uisant ar Rouz pour AR GEDOUR à partir de la prière issue de l’encyclique Evangelium Vitae de Saint Jean-Paul II. Les deux autres prières suivront d’ici quelques jours.

O Mari, gouloù-deiz ar bed nevez,

Mamm ar re vev, goustlañ a reomp deoc’h kaoz ar vuhez :

O Mamm,

Sellit ouzh an niver divent a vugale

ha ne lezer ket anezho donet er bed ,

Sellit ouzh ar baourerien en deus diaesamantoù da vevañ,

Sellit ouzh an dud a c’houzañv, gwasket gant taerded garv.

Sellit ouzh ar re gozh hag ar re glañv lazhet gant an digasted, pe gant truez lorbus.

Ra vint ar re a gred en ho Mab gouest d’embann start Aviel ar vuhez

d’an dud a-vremañ, gant karantez ha gwirionez.

Roit dezho ar c’hras d’e zigemer evel un donezon bepred nevez,

Roit dezho al levenez d’e lidañ gant grad-vat a-hed o buhez,

Roit dezho ar galon evit reiñ testeni anezhañ gant nerzh-kalon,

‘Vit ma vo savet gant an holl dud a volontez vat sevenadur ar garantez hag ar wirionez,

evit meuleudi ha gloar an Doue Krouer a gar ar vuhez.

 

Pedenn tennet eus lizher-meur an Tad santel Yann-Baol II : Evangelium vitæ

O Marie, aurore du monde nouveau,

Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie :

 

regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l’on empêche de naître,

des pauvres pour qui la vie est rendue difficile,

des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine,

des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse.

Fais que ceux qui croient en ton Fils

sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l’Évangile de la vie.

Obtiens-leur la grâce de l’accueillir comme un don toujours nouveau,

la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence

et le courage d’en témoigner avec une ténacité active,

afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l’amour,

à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie.

 

Prière pour la vie extraite de l’Encyclique « Evangelium Vitae » de Jean-Paul II (1995)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *