Salve Regina en breton (ton simple)

Description de ce cantique breton

  • Source : Feiz & Breizh
  • Genre : Chant d'envoi / Evit kloza an overenn
  • Temps liturgique : Temps ordinaire
  • Solennité : Vierge Marie
  • Orthographe : Langue bretonne (Peurunvan)
  • Vote des visiteurs :
  • Salve Regina en breton (ton simple)
    5 - 1 vote

  • Partition du cantique breton Salve Regina en breton (ton simple)
  • Ecouter le cantique breton Salve Regina en breton (ton simple)

Ce cantique breton se trouve sur le site Feiz & Breizh, nous souhaitons mettre en avant ce lien car il nous semble intéressant en complément des cantiques proposés par Kan Iliz.

______________________________

La plus célèbre des Antiennes adressées à Marie. Elle est Reine bien sûr, mais l’auteur Adhémar de Monteil, évêque du Puy, au XIe siècle, l’appelle aussitôt mère de miséricorde et ses yeux miséricordieux sont tournés vers nous. Au XIIe siècle, Saint Bernard, le célèbre dévot de Notre Dame, y a ajouté les trois dernières invocations pleines de tendresse.

Ce chant prendra place aisément à la fin de la messe ou de la prière du soir (durant le Temps Ordinaire). La partition ci-contre est issue du site Kantikoù du Diocèse de Quimper & Léon, et le fichier sonore du site Feiz & Breizh.

Les paroles ci-dessous sont en peurunvan, ce qui n’est pas le cas des paroles de la partition qui est en KLT.

Vous pourrez aussi trouver sur le site Feiz & Breizh le ton solennel du Salve Regina, lui aussi en breton. 

Salud, Rouanez, o Mari, Mamm a druez ;  buhez ha douster hag esperañs hon c’haezhnez. Etrezek ennoc’h e kriomp e-kreiz hon arvar. Klevit hon huanad, pa c’harmomp en daeroù eus an draonienn-mañ a c’hlac’har. Troit eta war-du hon dienez, kened dispar, ho taoulagad trugarezus, hon advokadez ! Ha Jezuz, ho Mab santel, frouezh ho korf benniget, en diskouezit dimp en Neñvoù er  vuhez. Mamm ken dous ! O  ken mat ! O mamm ar joa, Itron Varia
Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, Douceur de notre vie, notre espérance, salut !
Enfants d’Ève, exilés, nous crions vers Toi. Vers Toi, nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. Toi, notre avocate, tourne vers nous ton regard miséricordieux, Et, après cet exil, montre-nous Jésus, le Fruit béni de ton sein. O Clémente, ô Miséricordieuse, ô douce Vierge Marie !

VERSION ORIGINALE EN LATIN
Salve, Regína, mater misericórdiae vita, dulcédo et spes nostra, salve ad te clamámus, éxules fílii Evae. Ad te suspirámus, geméntes et flentes in hac lacrimárum valle. Eia ergo, advocáta nostra, illos tuos misericórdes óculos ad nos convérte. Et Jesum, benedíctum frucum ventris tui, nobis post hoc exsílium osténde. O clemens, o pia, o dulcis Virgo María.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *