Kredo (an Ebestel)

Description de ce cantique breton

  • Genre : Je crois en Dieu / Ar Gredo
  • Orthographe : Langue bretonne (Peurunvan)
  • Vote des visiteurs :
  • Kredo (an Ebestel)
    4.1 - 10 vote[s]

Voici le texte du Symbole des Apôtres en breton. Il s’agit de la traduction fidèle. 

Me ’gred e Doue, an Tad hollc’halloudek,
krouer an Neñv hag an Douar,

Hag e Jezuz Krist,
E Vab unganet hon Aotrou,
a zo bet koñsevet dre nerzh ar Spered Santel,
ganet gant ar Werc’hez Vari,

En deus gouzañvet dindan Pons-Pilat,
A zo bet kroaz-staget, marvet ha sebeliet,
A zo diskennet d’an ifernioù,

D’an trede deiz ez eo savet a varv da vev,
pignet d’an Neñv
emañ azezet en tu dehou d’an Tad hollc’halloudek,
ac’hano e teuio da varn ar re vev hag ar re varv.

Me ’gred er Spered Santel,
en Iliz santel, katolik,
e komunion ar Sent,
e pardon ar pec’hedoù.

Gortoz a ran adsav ar re varv da vev,
Hag ar vuhez peurbadus.
Amen – Evel-se bezet graet.

2 commentaires

  1. Le Kredo an Ebestel est un des seuls textes acceptés par les deux commissions de liturgie en langue bretonne dans les années 70.
    Je le donne ici car il y a dans votre texte quelques imperfections minimes :
    – Kredo an Ebestel et on Kredo a ebestel ;
    – Jezuz Krist et non Jezuz-Krist
    – Spered Santel et on Spered-Santel
    – a varv da vev et non a varo da vev
    – un skrab lorsque la particule verbale est sous entendue.

    En fait on peut cririquer cette traduction officielle au point de vue strictement linguistique, mais comme c’est la forme officielle, il faut bien la prendre telle qu’elle. Néanmoins j’ai mis « emañ azezet » parce que sinon cela ne colle pas et c’est ainsi que le Kredo de Nicée est rédigé en breton das sa traduction officielle.

    Me ’gred e Doue, an Tad hollc’halloudek,
    krouer an Neñv hag an Douar,

    Hag e Jezuz Krist,
    E Vab unganet hon Aotrou,
    a zo bet koñsevet dre nerzh ar Spered Santel,
    ganet gant ar Werc’hez Vari,

    En deus gouzañvet dindan Pons-Pilat,
    A zo bet kroaz-staget, marvet ha sebeliet,
    A zo diskennet d’an ifernioù,

    D’an trede deiz ez eo savet a varv da vev,
    pignet d’an Neñv
    emañ azezet en tu dehou d’an Tad hollc’halloudek,
    ac’hano e teuio da varn ar re vev hag ar re varv.

    Me ’gred er Spered Santel,
    en Iliz santel, katolik,
    e komunion ar Sent,
    e pardon ar pec’hedoù.

    Gortoz a ran adsav ar re varv da vev,
    Hag ar vuhez peurbadus.
    Amen – Evel-se bezet graet.

  2. Merci pour votre apport. Nous avons corrigé en corps de texte les imperfections que vous avez souligné. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.